Dans les moissons

Juin 2014 : une moisson multicolore s’étale dans les champs de céréales, malgré un sol dur comme cailloux. Il faut faire vite avant la récolte !

Depuis des années que je la traque au coin de chaque parcelle visitée, la voici enfin qui se dévoile dans un superbe écrin d’épeautre* : l’élégante Nielle des blés Agrostemma githago est bien là se balançant au gré de la bise au soir tombant...

Le Muscari à toupet Muscari comosum s’invite parfois dans les parcelles, sans concurrencer toutefois l’éclatant mais discret Coquelicot argémone Papaver argemone. Celui-ci présente une capsule hérissée de poils dressés et des étamines d’un bleu-gris fort distingué... C’est mon coquelicot préféré !

Le Miroir de Vénus Legousia speculum-veneris est toujours là dans ce petit coin de parcelle où je l’ai découvert il y a quelques années. Cette année, le voici en compagnie des féveroles ! aussi a-t-il un peu plus de place pour s’exprimer pleinement en compagnie des pieds d’alouette royaux.

Le Pied d’alouette royal Consolida regalis a des fruits semblables aux pieds de l’alouette et lui valent son joli nom populaire. Dans le langage des fleurs, le Pied d’alouette est synonyme de « guerre » et « d’inconstance ». D’après la légende, Ajax, héros de la guerre de Troie, après avoir massacré un paisible troupeau par pur accès de colère, fut pris de remords et se frappa de son glaive. Des gouttes de son sang tombées au sol se transformèrent en petites fleurs bleues.

Le Buplèvre à feuilles rondes Bupleurum rotundifolium s’appuie sur les chaumes de l’épeautre pour trouver un peu de lumière.

La Passerine langue-de-moineau Thymelaea passerina (joli nom !), on pourrait bien passer à côté sans la voir. Fugace, elle est aussi petite et discrète que rare.

Jettons encore quelques regards à cette ensorceleuse Nielle aux graines toxiques... je ne m’en lasserai pas !

* L’épeautre (Triticum spelta), appelé aussi « blé des Gaulois », est une céréale proche du blé mais vêtue (le grain reste couvert de sa balle lors de la récolte).

, par gaelle