Compagnes des moissons

Les « messicoles » sont les plantes compagnes des moissons. Elles ont fait un extraordinaire voyage en suivant nos céréales cultivées, en s’y adaptant, en les imitant, en calant leur cycle sur celui des cultures.

Rouges, bleues, violettes, elles sont très prisées : symbole des anciens combattants de nombreux pays, utilisation très fréquentes dans les publicités, représentation par les impressionnistes, description dans la littérature ...

Malgré leur réputation de « mauvaises herbes », indésirables dans les espaces cultivés dédiés à une seule espèce sur de grands espaces, elles ont su se maintenir et résister aux efforts considérables du cultivateur : sarclage, densité de semis, épandages de produits phytosanitaires, ...

Aujourd’hui, elles se sont considérablement raréfiées, mais il est encore possible de les croiser dans des régions agricoles dont l’agriculture est restée extensive. Des programmes de conservation tentent courageusement de sauver cet extraordinaire patrimoine dont la survie est simplement liée à l’histoire de l’humanité.


Pour en savoir plus :

  • L’Observatoire des messicoles, une bible sur le sujet et un projet participatif Messicoles

, par gaelle