Lacs-réservoirs

Alimenter le canal de Bourgogne en eau en limite de bassin versant est particulièrement complexe.

Pour vaincre la loi de la gravité et cette fichue « ligne de partage des eaux » entre le bassin versant de la Seine (Manche-Atlantique) et du Rhône (Méditerranée), cinq lacs réservoirs ont été édifiés aux alentours de Pouilly-en-Auxois : Cercey, Panthier, Chazilly, Le Thillot et Grosbois.

Ces réservoirs rassemblent près de 30 millions de mètres cubes. Ils sont reliés par de nombreuses rigoles d’alimentations qui suivent les courbes de niveau et sont à même de transporter 20 à 50 000 mètres cubes par jour.

Réalisés au XIXe siècle, ils sont aujourd’hui partie intégrante de l’Auxois, et constituent des réservoirs de diversité. Ce sont des zones de reproduction, halte migratoires ou d’hivernage des oiseaux d’eau. On y rencontre des espèces végétales adaptées aux zones humides et protégées.

, par gaelle